Analyse dé constructive du cadre paritaire de la conjugalité, méthode pathologique.

NOTES sur ENTREPRISE EMPRISE 15-04-20

Questions : En attendant, en croisant le schéma de la structure paritaire (Loyauté, Solidarité, Equité, Fidélité) avec celui de l’emprise ( Imposture, Enfermement, Harcèlement, Punitivité), ​est-ce qu’on ne peut pas imaginer que :

L’​Imposture est à la Loyauté‌ : être la référence exclusive autour de laquelle tout tourne à nom de la loyauté qu’on lui doit

ce que l’Enfermement est à la Solidarité : une solidarité poussée à l’extrême qui clôt tout: n’être solidaire qu’exclusivement de l’un

Le harcèlement à la Fidélité : une exigence de fidélité absolue, sur tous les plans existentiels : être fidèle à l’un, à ce qu’il construit comme normes d’existence

la Punitivité à l’Equité : il n’y a que fautes, écarts : c’est une équité ne supposant que du redressement de l’autre pour le remettre sur la bonne voie

A chaque fois une stratégie de détournement et d’abus qui se saisit d’un des éléments du cadre paritaire

Que se passe-t-il, au regard de ce à quoi expose la conjugalité,

Porteur de l’impasse : la séparation impossible, un « rester-partir » à peine identifiable

Modèle opératoire de l’annulation du cadre paritaire. En croisant le schéma de la structure paritaire (socio-morale) (Loyauté, Solidarité, Equité, Fidélité) avec celui de l’emprise (entreprise) ( Imposture, Enfermement, Harcèlement, Punitivité).

HYPOTHÈSES axiales, des acteurs en impasse de leur miroir

  • L’​Imposture est à la Loyauté

Imposture , être la référence exclusive

En trouver les icônes.

positions_miroir

  • Ce que l’Enfermement est à la Solidarité

Enfermement, être confiné dans sa propre auto cohérence

(Et non pas chercher à solidariser un ensemble, sinon soi- même )

En trouver les moyens (les accessoires) pour se solidifier dans son propre projet

Cette solidarité est pseudo altruiste, ce n’est qu’un prolongement de l’enfermement sur soi-même, cf. dimensions axiomatiques.

Hyper-empathie

ET…………..

  • Ce que harcèlement à la Fidélité

Retour et insistance sur le même, garantie de stabilité, dé multipliable et démultipliée, espace- temps- relations (ETR) sur un mode identique, tout ce qui bouge/varie/change de forme etc. est un danger de dé-totalisation, Forme importe plus que le contenu.

positions_miroir

  • Et la Punitivité à l’Equité

Equité supposerait possible, chez l’acteur violent, un partage, une compromission. Action de transiger avec ses principes/ Accommodement avec sa conscience fait par lâcheté ou par intérêt/contamination (et non confabulation). Le refus de ou cette impossibilité se traduit en punitivité, dans la trace toujours là d’une erreur faite. L’erreur, la dérive, l’écart fait la faute déjà consommée.

Notes « n’être solidaire qu’exclusivement de l’un: une exigence de fidélité absolue, sur tous les plans existentiels : être fidèle à l’un, à ce qu’il construit comme normes d’existence: il n’y a que fautes, écarts : c’est une équité ne supposant que du redressement de l’autre pour le remettre sur la bonne voie ». Non pas dans ce schéma c’est une fidélité miroir de soi et on de l’autre.

Pourquoi ? : le schéma se construit sur une impasse de l’un et l’autre des partenaires. Chacun se trouve dans sa propre dynamique d’idéalisation. Rien dans ce l’autre offre te donne à voir ne permet de trouver un compromis (même si d’évidence il semble bien que l’un est toujours en train de le chercher, par exemple, en cédant ou au contraire, en se faisant, parfois, surenchère. Ne pas confondre solidarité avec solidification. L’un et l’autre des partenaires arrivent avec ses handicaps propres à poser l’auto prescription de la conjugalité et s’engageant dans un cadre paritaire. L’empathie propose une victimation dès lors que la parité structurelle organisation contribution et rétribution ( Loyauté/Solidarité- Fidélité/Equité) est impossible.

Ce qui se pose, dans une relative inconscience, est le cadre socio-moral de la conjugalité. Celui-ci impossible à mettre en scène se jouera de l’un et de l’autre des acteurs-conjoints selon qu’il est plus dans le DENI (qui suppose la disparition de l’autre, ou dans le DEFI qui suppose un triomphe permanent sur toute rivalité).

Ce que chacun s’est prescrit, un cadre conjugal et au niveau légal, un cadre encadré par les éléments structurels de la parité. Ce cadre paritaire et donc bien socio moral et socio pénal. Les éléments structurels de ce cadre paritaire en jeu font la base des qualifications pénales lorsqu’ils sont objets de transgression.

**

« est-ce qu’on ne peut pas imaginer que :: être la référence exclusive autour de laquelle tout tourne à nom de la loyauté qu’on lui doit: une solidarité poussée à l’extrême qui clôt tout: oui si l’on admet que cette solidarité est pseudo altruiste, ce n’est qu’un prolongement de l’enfermement sur soi-même, cf dimensions axiomatique.

n’être solidaire qu’exclusivement de l’un: une exigence de fidélité absolue, sur tous les plans existentiels : être fidèle à l’un, à ce qu’il construit comme normes d’existence: il n’y a que fautes, écarts : c’est une équité ne supposant que du redressement de l’autre pour le remettre sur la bonne voie

**

Variations

tableau_emprise

Objectifs : ne pas opposer des postures mais les mettre en contraste à propre d’une même problématique, inversée, dont l’actualisation obéit à des modes structuraux différents.

Résister à poser des jugements de valeurs. Concevoir les éléments de ce qui pourrait faire prévention (primaire, secondaire et tertiaire) et traitement, pénal inclus.

**

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s