Economie psychique et changement social.

Poitiers, 27/29 novembre 2009.

L’envers du crime : une politique du subjectif aux sources d’une anthropologie du lien que l’on dit social.

Par Loick M. Villerbu, Pr., Pascal Pignol, psychologue clinicien, doctorant. Université Rennes 2.

En redevenant une actualité critique le trauma fait sens des modifications sensibles intervenues dans la compréhension du lien social, de ses avatars, et des interventions qui prennent sens et référence de ce qu’il donne à voir et à entendre. Ce que nous chercherons à montrer c’est le fondement sur lequel s’appuie ce renouveau dans une problématique de santé publique se fondant sur la crise et étayant les positions contemporaines autour de la victimologie. La voie que nous emprunterons suit un cheminement économique-dynamique. Elle nous permettra de montrer comment d’une part se transforment les victimologies et d’autre part comment s’y projettent les questions éthiques et cliniques autour de la victime comme choix et de la victime comme égarement : où commencent des prises en charge et en compte différenciées.

Présentation Power Point (.ppt) disponible sur demande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s